Bienvenue sur le site des éditions JAS

 

Maison d'édition fondée en 1993 à Paris par Jacques Jourquin.

Jacques Jourquin, historien, après des études à HEC, Jacques Jourquin est sollicité par les éditions Hachette pour occuper un poste à la direction commerciale des éditions Tallandier, avant de rejoindre la direction éditoriale et de diriger la revue Historia. Il y créa dans les années 70 la collection Bibliothèque napoléonienne, qu'il dirige de nouveau après une interruption de quelques années. Jacques Jourquin fut également le rédacteur en chef de la Revue du Souvenir Napoléonien de 1993 à 2006.
Vice-président de l'Institut Napoléon depuis 2004, il devient en 2006 membre du jury des prix d'histoire de la Fondation Napoléon.
Historien, Jacques Jourquin a publié de nombreux articles et ouvrages, tous indispensables, et notamment : Voyages dans l'Amérique septentrionale dans les années 1780, 1781 et 1782, du marquis de Chastellux, Ed. Tallandier, 1980 (couronné par l'Académie française) ; Mémoires (1812-1813) du maréchal Gouvion-Saint-Cyr. Présentation et compléments, Ed. Tallandier, 1982 ; Journal du capitaine François, dit " le dromadaire d'Egypte ". Introduction critique et annexes, Ed. Tallandier, 1984. Nouvelle édition augmentée, 2003 ; Dictionnaire des maréchaux du Premier Empire. 1re édition, Ed. Tallandier, 1986, 5e éd. Corrigée et augmentée, Ed. Christian/Jas, 2001 (Grand Prix du Souvenir Napoléonien, et prix Guizot d'histoire et de sociologie de l'Académie française) ; collaboration au Dictionnaire Napoléon dirigé par Jean Tulard, Ed. Fayard, 1987. Nouvelle édition augmentée, 1999 ; Mémoires (1792-1815) du général d'artillerie baron Boulart. Introduction et annexes, Ed., Tallandier, 1992 ; collaboration au Dictionnaire du Second Empire, dirigé par Jean Tulard, Ed. Fayard, 1995 ; ABCdaire de Napoléon et de l'Empire (avec Jean Tulard, Gérard Gengembre, Adrien Goetz et Thierry Lentz), Ed. Flammarion, 1998 ; Mameluck Ali : Journal du Retour des Cendres. 1840, manuscrits déchiffrés, annotés et présentés par J. Jourquin, Ed. Tallandier, 2003. Avec un cahier d'illustrations ; Ida de Saint-Elme, Souvenirs d'une courtisane de la Grande Armée, 1792-1815, édition établie et présentée par J. Jourquin, éd. tallandier, coll. Bibliothèque napoléonienne, 2004 ; Sainte-hélène, île de mémoire, avec B. Chevallier, M. Dancoisne-Martineau, Th. Lentz, etc., Ed. Fayard, 2005.
Jacques Jourquin a également publié un récit Gallien ou l'acceptation de l'être (sous le nom de Jacques Louvières), Ed. Le Seuil, 1962, et un recueil de poèmes, couronné par l'Académie française, Ils s'appellent tous Martin, Ed. J.-C. Lattès, 1974.